Pour une expérience de navigation complète, veuillez activer JavaScript dans votre navigateur.
FormesFormesFormes
Les Anciens des bâtiments FORBIN
Copyright © 2009 - All rights reserved.
Formes
Formes
forbin.jpgRuban tissu 2.jpg
Sur un bâtiment à la mer, on travaille 24h/24, on y mange et on y dort. Le bâtiment évolue aussi sur les mers et océans et il faut changer d'heure selon les fuseaux horaires.
LA VIE A BORD : La vie à bord dun bâtiment à la mer, lors des grandes traversées, est un peu compliquée et souvent fatigante. Le bâtiment fonctionnant 24h/24, l'équipage est soumis à un rythme de vie assez éprouvant. La journée commence à 6h30 ou 7h par le branlebas annoncée par la sonnerie du clairon via la sonorisation du bord. On passe alors à l'éclairage intérieur normal. Toilette et petit déjeuner, puis la prise de quart de 8h à 12 h pour certaines équipes. Pour les autres, poste de lavage, corvées ou rangements divers et les travaux quotidiens propres à chaque spécialité. Sans oublier les ravitaillements à la mer (RAM) ou divers exercices avec l'escadre (voir le sujet pages suivantes). Déjeuner à 11h15 à la cafétéria ou dans les carrés pour le personnel prenant son quart de 12h à 15h. Puis de 12h à 13h pour le reste de l'équipage. Moment important, car on a toujours faim en mer (photo à gauche), même s'il est parfois difficile de se restaurer tranquillement lorsque la mer est mauvaise ! Ensuite, retour au poste, partie de cartes, discussion, bref un peu de détente avant de s'allonger pour lire ou faire une sieste. Lors des grandes traversées, il y a peu d'exercices les après-midi afin de permettre au personnel de récupérer un peu les heures de quart de nuit. Vers 14 h, nous avons droit, si la météo le permet et les musiciens disponibles, à un "concert" avec l'orchestre du bord sur la plage arrière (photo à droite en 1968). Sinon, il faut penser à prendre le quart suivant de 15h à 18h. Le dernier quart de jour de 18h à 20h est le plus court du cycle qui permet aussi de faire tourner les équipes afin de ne pas avoir les mêmes horaires. Même dispositif que le midi pour le repas du soir de 17h30 à 20h, puis on prend l'air avant la nuit. Les portes sont fermées dans ce cas, conformément à la situation d'étanchéité en vigueur, comme l'indique "l'arlequin" ci-dessous. L'éclairage intérieur est passé en mode masqué avec des luminaires de couleur rouge, moins visibles du large. Selon le cas, la soirée consiste à regarder un film en noir & blanc sur le réseau de télévision du bord (ou en couleurs sur la plage arrière selon le temps), une partie de cartes ou un peu de lecture avant le sommeil Les postes de jour sont supportables tant que l'état de la mer est calme. Dans le cas contraire, il faut prendre garde à bien garder l'équilibre. Dans ce cas, surveiller les cadrans, réparer tel ou tel appareil, veiller à l'extérieur peut se révéler très compliqué. La nuit c'est encore plus pénible. Dormir est parfois difficile ! Les quarts de nuit sont répartis de la façon suivante : - de 20h à 0h, - de 0h à 4h puis - de 4h à 8h. Le plus difficile est de loin le second puisqu'il coupe le sommeil en deux et qu'il est difficile de le retrouver ensuite Pour résumer, les horaires pour un tiers donné sont les suivants : Jour 1 : 8h à 12h - 18h à 20h, Jour 2 : 4h à 8h - 15h à 18h, Jour 3 : 0h à 4h - 12h à 15h - 20h à 24h, puis un nouveau cycle démarre.
forbin 50.jpgBronzette.jpgforbin5.jpgmarquet sur sa banette.jpg
Les traversées de l'Atlantique, de l'Océan Indien ou du Pacifique imposent, à chaque passage de méridien, de changer d'heure. Ce changement se fait de jour et il est parfois partagé en deux par certaines équipes lorsqu'on retarde d'1 heure en allant vers l'ouest comme en 1971. En revanche, en 1966 et 68, comme nous allions vers l'est, nous avancions nos montres de telle sorte que le quart durait une heure de moins. Enfin, lors de la campagne de 1966, nous avons vécu deux 1er mai et lors de celle de 1968, deux 13 mai ! En passant par la zone internationale de changement de date, il nous a fallu retarder nos montres de 24 heures ! Pour résumer, nous avons avancé ou retardé nos montres pour passer de l'heure Alpha (GMT + 1 heure) en France à celle du secteur où nous trouvions. Le méridien GMT est appelé Zoulou dans le code international.
De sorte que notre bannette est vraiment appréciée, car la position favorite du marin fatigué est celle qui nous met parallèle au pont principal !
Arlequin.jpg Forbin4.jpgForbin3.jpgPendule 24 heures.jpg
Les pendules à bord des bateaux est graduée en 24 heures !
Le boulanger en 1971 cuit son pain...
...et l'infirmier pique !