Pour une expérience de navigation complète, veuillez activer JavaScript dans votre navigateur.
FormesFormesFormes
Les Anciens des bâtiments FORBIN
Copyright © 2009 - All rights reserved.
Formes
Formes
forbin.jpgRuban tissu 2.jpg
Caractéristiques générales, silhouettes et aménagements. Différentes versions à télécharger
Présentation générale : Escorteur d'Escadre type T 53 R. Construit au bassin de Laninon à Brest. Modifié à partir du 15 septembre 1965 pour le rendre apte aux campagnes de tirs nucléaires dans le Pacifique (passerele agrandie et étanchéité renforcée). Modifié après réarmement le 2 juillet 1973 pour servir de conserve à la Jeanne d'Arc (1 tourelle 57 AV et une 127 AR supprimées pour ajout plateforme hélicoptère et logements officiers élèves) Déplacement : 3750t Longueur : 128m Largeur : 12m Tirant d'eau : 5m Numéro de coque : D635 Date d'admission au service actif : 1er février 1958 Date du retrait service actif : 1er juin 1981 Date de mise sur cale : 7 décembre 1954 Date du lancement : 15 octobre 1955 Nombre d'officiers : 19 Nombre d'officiers mariniers : 58 Nombre de quartiers-maîtres et matelots : 274 Propulsion : 2 lignes d'arbre avec hélices 4 pales 3 turbines à vapeur RATEAU HP,MP,BP par arbre + 1 HP AR 4 chaudières, 35 bars 385°C Puissance maximale aus essais: 64300 CV Combustible embarqué : 800 tonnes (mazout FL2) Energie : 2 turbo alternateurs de 400 kW et 2 alternateurs diesel Renault puis MGO de 180 kW (à quai). Détection électro-magnétique et sous-marine : 1 radar d'altimétrie DRBI 10B, 1 radar de veille combinée DRBV 22A et 1 radar de veille surface et navigation DRBV 31. 1 sonar de veille directif à haute fréquence DUBV 1B et 1 sonar d'attaque directif à haute fréquence DUBA 1B. Système de combat : 2 canons de 20 mm (démontés lors de la refonte de 1965), 3 tourelles doubles AA de 57 mm (2 à partir de 1973), 3 tourelles doubles AA de 127 mm (2 à partir de 1973), 6 tubes lance torpilles de 550 mm et 1 lance roquettes ASM de 6 tubes. Système de traitement des informations SENIT 1 puis SENIT 2. Port base : BREST puis TOULON et retour à BREST en 1973 Directement subordonné à : Escadre légère, puis 8ème D.E.E., Force Alfa 6ème D.E.E. et enfin Groupe Ecole d'Application des Officiers de Marine. Mission : Pour escorter et éclairer les futurs porte-avions Clémenceau et Foch inscrits au budget 1953 et 1954, la Marine décide d'étudier une adaptation des T47B dont la mission prioritaire sera la veille aérienne à longue portée. Les 5 T53R représentent en France, la dernière évolution de l'escorteur d'escadre antiaérien doté de canons... Distance franchissable : 5000 milles à 18 noeuds Vitesse maximale : 35,76 noeuds aux essais à la puissance maximale.
Forbin 1963 Td.png
Le Forbin en version d'origine avec la passerelle équipée de 2 canons de 20 mm en 1963. Chef de la 8ème D.E.E.
Forbin 1966 Td.png
Première refonte importante, bloc passerelle agrandi, étanchéité renforcée pour participer aux campagnes de tir dans le Pacifique, ici en 1968. Chef de la 6ème D.E.E.
Forbin 1971 Bd.png
Modification portant sur le changement des radeaux de sauvetage type Bombard et modernisation du Central Opérations en 1971. Fin de la période chef de division.
Forbin 1977 Bd.png
Deuxième refonte importante, pour servir de "conserve" au porte hélicoptère Jeanne d'Arc avec une plateforme hélicoptères, suppression de 2 tourelles AA et agrandissement des locaux pour les élèves officiers à l'AV.
Le FORBIN a ses débuts en 1958
Le FORBIN chef de division en 1963
Lors des Force Alfa 1966 et 1968
Lors de la campagne 1971 avec le DE GRASSE
Le FORBIN "conserve" de la JEANNE D'ARC
Le FORBIN en coupe
Le FORBIN au froid et au chaud ! (Photomontages)
Les dessins en couleurs du Forbin au cours de sa vie et les plans d'amènagement intérieur au format A3 (297 x 420 mm) à télécharger... Cliquez sur la vue désirée avec le texte souligné ci-dessous.
Armement détection Forbin.png